Pour mieux dormir

2 fausses croyances sur le sommeil a oublier pour mieux dormir

Je suis certaines que vous avez comme tout le monde des idées erronées sur le sommeil. Des fausses croyances. Sachez que vos croyances peuvent affecter votre manière de dormir. En fait à cause de ses fausses croyances sur le sommeil vous gâcher vos chances de mieux dormir.  

Je vous propose aujourd’hui de faire le tour des 2 principales fausses croyances sur le sommeil 

les fausses croyances et le sommeil

Fausse croyance sur le sommeil Numéro 1 « Je dois mesurer mon sommeil »

Vous êtes persuadez que vous devez connaitre votre sommeil sur le bout des doigts pour bien dormir. Lorsque vous vous réveillez la nuit vous regardez donc l’heure. Il est vrai que vous êtes expert de vos problèmes de sommeil. Je ne vous enlèverai jamais ça et je suis persuadée que c’est grâce à votre expertise que vous arriverez à améliorer votre sommeil. Mais souvent de nombreuses fausses croyances qui ont la peau dure mériteraient d’être oubliées pour enfin mieux dormir.

Que ce passe t- il quand vous regardez votre réveil pendant la nuit ?

Vous :

-Calculez le nombre d’heures qu’il vous reste avant de vous lever.

-Craignez de ne pas arriver à vous rendormir et ainsi ne pas pouvoir faire les 7 heures de sommeil qui vous promettent un sommeil de qualité.

-Angoissez à l’idée de ne pas être productif le lendemain au travail. Mesurer, chronométrer, calculer ne fera que vous rendre encore plus anxieux. Pour bien dormir vous avez besoin de lâcher prise et de vous détendre.

Je vous encourage donc vivement à laisser tomber les applications qui mesure votre sommeil, de ranger votre réveil et votre téléphone portable dans un tiroir.

Fausse croyance sur le sommeil Numéro 2 « les problèmes de sommeil sont héréditaires »

Votre mère avait des problèmes de sommeil, vos enfants ont des problèmes de sommeil vous avez des problèmes de sommeil il n’en faut pas plus pour vous dire que c’est héréditaire. Cette question sur l’hérédité revient dans beaucoup de pathologies et à chaque fois c’est la même réponse il y a toujours un peu d’hérédité mais franchement il n’y a pas que cela. C’est en somme une fragilité mais en aucun cas une fatalité.

La fatalité c’est beaucoup plus confortable pour beaucoup de personnes. Choisir la fatalité veut dire ne pas avoir à faire d’efforts car de toute façon c’est comme cela et pas autrement.  

Les problèmes de sommeil viennent principalement des mauvaises habitudes. Les mauvaises habitudes ont tendance à se transmettre ce qui explique qu’un mauvais sommeil puisse être une affaire de famille.   

Vous avez la capacité d’agir et d’améliorer votre sommeil ne perdez pas de vue cette possibilité. Changer vos habitudes et la vision que vous avez sur de vos problèmes de sommeil et votre sommeil s’améliorera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut